La diversification menée par l'enfant ou DME

Chez nous, 3 enfants et 3 modes de diversification différents.

Pour le premier, nous avons fait un peu comme nos mamans ont fait pour nous. Nous avons fait confiance aux médecins. Alors chez nous, c'était, allaitement exclusif jusque 6 mois et début des premières purées et compotes, faites maisons évidement avec diverses fruits et légumes. Les quantités étaient pesées scrupuleusement et respectées pour le bien être de bébé.
Pour la deuxième, moins de temps puisqu'il y avait déjà un premier et puis reprise du travail donc nounou. Bref cela a donné un allaitement (un peu mixte parfois) jusque 4 à 6 mois. Mais des premières découvertes du gout dès 4 mois avec du melon, des pommes, des bananes à sucer. Bon il y avait également des purées et des compotes, mais moins maison. Nous achetions des petits pots (bio) pour dépanner, pour donner à la nounou et nous n'étions plus si scrupuleux sur les quantités (la balance servait moins).
Pour notre bébé 3, rien à voir avec les 2 premiers (et pas seulement pour l'alimentation). Notre petite dernière est née avec 2 dents, alors pour l'allaitement, je vous laisse imaginer les débuts !!! Et pourtant bien que les débuts furent difficile elle tète encore à la demande. Et puis comme elle est née loin de nos repères (à l'autre bout de la planète), nous nous sommes crées avec elle (et les plus grand) un réseau social de mamans bienveillantes. Avec elles la DME s'est "imposée". Quand j'y repense, les choses se sont faites naturellement, ma fille n'a pas eu de plat mixé ou mouliné. Elle a mangé avec nous. Comme je n'utilise quasiment pas de sel dans mes plats, ils étaient adaptés pour notre petite puce. Du coup elle a appris à gouter en choisissant dans les plats présents sur la table. 
J'ai quand même eu un moment d’inquiétude lorsque j'avais l'impression qu'elle ne choisissait que les aliments qu'elle connaissait. J'ai laissé faire en observant et puis j'ai remarqué qu'elle choisissait beaucoup en fonction des réactions de son frère et sa sœur. Du coup lorsque ma grande s'est régalée avec les haricots, elle aussi, a demandé à gouter.
Je ne m'inquiète pas de son apport en nutriments puisqu'elle est encore allaitée à la demande. Je trouve cela tellement plus simple. Nous n'avons plus à anticiper les petits pots (maison ou non) pour aller à l’extérieur, ni à demander à les réchauffer... Le sac à langer s'est allégé.

Et puis un autre aspect positif, est que notre fille utilise des couverts (cuillère et fourchette) depuis le début, seule. Nous n'avons pas eu à lui donner à manger à la petite cuillère. Elle a géré seule le passage de l'assiette jusqu'à sa bouche (avec plus ou moins de facilité en fonction des aliments et de leur taille).


Si je devais avoir un autre bébé (ce qui n'est pas le cas...) je n'hésiterais pas à renouveler la DME.

Chez nous la DME, c'est ça et cela fonctionne bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire