J'ai le droit de me défendre

Bien évidement, la maman que je suis, n'aime pas savoir que son enfant frappe ou se bagarre avec les autres. Alors pour éviter d'en arriver là, je disais à mes enfants de ne pas taper. Seulement ce n'est plus si simple lorsqu'il s'agit de répondre à une "attaque", une "agression". Est-ce qu'ils doivent se laisser faire ou riposter ? 

Pour aider mes enfants (et moi aussi), j'ai suivi le conseil d'une amie et depuis nous savons comment réagir dans ce genre de situation.

J'ai fait une affiche pour expliquer le cheminement avant d'en arriver à la solution extrême.


Etre bienveillant ne signifie pas, tout accepter.

3 commentaires:

  1. Merci pour cette idée et son partage ! J'aime beaucoup !
    Je vais l'utiliser !

    RépondreSupprimer
  2. Absolument pas d'accord avec la dernière solution !!!!! La violence n'est jamais une réponse !
    Si rien ne fonctionne , je demande de l'aide à un adulte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi, cette dernière alternative me choque, d'autant plus avec l'image du boxeur...J'encourage toujours mes élèves à se tourner vers une tierce personne, à parler, trouver les mots et garder ses poings bien au fond de ses poches. Adultes, c'est vers la gendarmerie ou la police que l'on se tourne. Si l'on répond à la violence par la violence, alors nous sommes également en tort...(sauf cas extrême de légitime défense).

      Supprimer